Sommaire

        Les Ducs de Normandie


Richard II "L'Irascible"

 
Fils de Richard Ier et de Gunnor. Devient Duc en 996. Après avoir maté une révolte des paysans au début de son règne, Richard II va se consacrer principalement à la réorganisation du duché par la mise en place d'une administration locale et la renaissance des structures religieuses. A la tête des divisions administratives, Richard va placer des comtes et des vicomtes chargés de défendre leurs territoires concédés et de percevoir les impôts. Cette aristocratie fidèle et dévouée est choisie parmi les membres ou les proches de la famille ducale. La remise en place des structures religieuses a débuté vers 990 et le duc entend contrôler le clergé normand. L'épiscopat est donc placé sous la coupe de Robert, archevêque de Rouen et fils de Richard Ier.
L'œuvre intérieure de Richard II est d'autant plus importante que le duché n'est guère inquiété durant son règne. Il maintient l'alliance avec les Capétiens et  Robert le Pieux, le roi de France. Le duché normand, prospère et policé, apparaît comme modèle du genre aux princes occidentaux.
Richard II épouse Judith, la fille du comte de Rennes, qui lui donnera 2 enfants : Richard III et Robert Ier.
Richard II meurt en 1027 à Fécamp où il avait été élevé.