Sommaire

        Les Ducs de Normandie


Richard Ier "Sans Peur"

 
Né en 932, fils de Guillaume et de Sprote la Bretonne, Richard n'a que 10 ans à la mort de son père. Son tuteur, le roi de France Louis IV d'Outremer, profita des circonstances pour tenter de reprendre la Normandie mais les barons normands ne se laissèrent pas faire et appelèrent à l'aide le roi du Danemark, Harald à la Dent Bleue. Les Francs sont battus à Varaville et Louis IV est fait prisonnier en 945. Il sera libéré contre une forte rançon mais ses fils seront gardés en otage à Rouen. Richard quitte Laon où il avait été séquestré et rentre à Rouen, il chasse les suppôts de Louis IV et se rapproche de Hugues le Grand, duc de France, et épousera sa fille, Emma, en 960.
En 946, Louis IV attaque de nouveau la Normandie avec ses alliés flamands et germains, mais est ils sont écrasés au combat de la Rougemare. La Normandie recouvre son indépendance et Richard a mérité son surnom de "Sans Peur".
L'alliance entre les 2 plus puissantes maisons féodales de France présage de la fin de la dynastie carolingienne. En 961, la guerre reprend, la Normandie est envahie par le comte de Chartres, Thibaud, poussé par Lothaire, le fils de Louis IV. Richard riposte avec l'aide des Scandinaves qui ravagent la région de Chartres et Thibaud est vite amené à rémission. En 965, la paix est signée entre Richard Ier et Lothaire. A partir de cette date, Richard prête l'hommage vassalique au duc de France, Hugues (qui deviendra roi de France en 987 sous le nom d'Hugues Capet) : l'alliance est  définitivement scellée.
En 989, Emma meurt. La compagne de Richard, Gunnor, devient alors son épouse légitime et va lui donner 8 enfants dont Richard II, Robert, archevêque de Rouen et 3 filles qui vont épouser les Grands de l'époque : Aethelred, le roi d'Angleterre, Geoffroi, le comte de Rennes, et Eudes, le comte de Chartres.
Richard Ier meurt en 996, après 54 ans de règne, entouré de la vénération populaire. Il est enterré à Fécamp.