Sommaire

        Origines des noms de famille


 

  • Voici dans les lignes ci-dessous quelques informations plus ou moins précises sur les noms de famille de mes aïeux. Origines, sens du nom, nombre de porteurs actuels du patronyme, localisation, variantes orthographiques, les porteurs célèbres...
    Il faut savoir que les noms de familles ne sont définitivement fixés sous leur forme actuelle que depuis l'apparition du livret de famille vers 1880. Auparavant, la plus grande fantaisie régnait quand à l'orthographe puisque la plupart des gens étaient analphabètes. Les noms ont évolué depuis leur apparition vers le XI ème siècle, et avant de se transmettre héréditairement depuis le XIII ème siècle il s'agissait surtout de surnoms donnés individuellement aux individus.

  • AMIOT (Mes sosas 41, 82, etc... )
    Vient du diminutif d'Ami qui était autrefois un nom de baptême.
    Patronyme fréquent : 987ème au palmarès national avec plus de 1600 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Maine et Loire. Entre 1890 et 1990, il y a eu 6137 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Manche avec 140 naissances.
    Variantes : 

  • BARDEL (Mes sosas 45, 90, etc... )
    Vient peut-être de la racine germanique "bard" qui signifie géant. Le surnom d'un guerrier particulièrement grand et fort.
    Patronyme fréquent : 6615ème au palmarès national.

    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Haute Loire. Entre 1890 et 1990, il y a eu 1306 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Nord avec 60 naissances.
    Variantes : BARD, BARDE, BARDEAUX, BARDOT, BARDOLLET...

  • BEAUDOUIN (Mes sosas 3, 6, 12, etc... )
    Ancien nom de baptême qui est devenu héréditaire. Il vient du germain "bald et win" (prononcé bôld, traduit en baud) qui signifie "audacieux et ami".
    Patronyme fréquent : 2424ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Ille et Vilaine. Entre 1890 et 1990, il y a eu 3042 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été l'Ille et Vilaine avec 146 naissances.
    Variantes : BAUDOUIN, BAUDOIN, BEAUDOIN

  • CARON (Mes sosas 11, 22, etc... )
    Patronyme extrêmement fréquent : 80ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Pas de Calais. Entre 1890 et 1990, il y a eu 37494 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Pas de Calais avec 2694 naissances.
    Ce patronyme représente la variante normando-picarde de Charon. Comme 22% des patronymes d'aujourd'hui, ce nom relève d'un métier
    Variantes : 
    Célébrités : Antoine CARON (1521-1599) - Peintre et décorateur français.
                     Christine CARON (1948- ) - Nageuse française, détentrice de nombreux records du monde et d'Europe et vice championne olympique du 100 m dos en 1964.
                     Stephan CARON (1966- ) - Nageur français, champion d'Europe du 100 m et record d'Europe de cette distance.

  • CHERON (Mes sosas 15, 30, etc... )
    Patronyme fréquent : 822ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Eure. Entre 1890 et 1990, il y a eu 7147 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 266 naissances.
    Variantes : 
    Célébrité : Henri CHERON (1867-1936) - Député du Calvados de 1906 à 1913.

  • CHEVALIER (Mes sosas 61, 122, etc... )
    Ce nom ne vient pas d'un ancêtre chevalier mais simplement propriétaire d'un cheval.
    Patronyme extrêmement fréquent : 36ème au palmarès national avec plus de 15000 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Pas de Calais. Entre 1890 et 1990, il y a eu 54468 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Loire Atlantique avec 938 naissances.
    Variantes : CHEVALLIER (6000 foyers), LE CHEVALIER, CAVALIER... 
    Célébrité : Maurice CHEVALIER (1888-1972) - Chanteur et comédien français.

  • COURAYE (Mes sosas 33, 66, etc... )
    Patronyme rare : 57169ème rang des noms les plus portés en France.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Calvados. Entre 1890 et 1990, il y a eu 168 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Calvados avec 42 naissances.
    Variantes : COURAGE

  • DELARUE (Mes sosas 13, 26, etc... )
    Ce nom, comme celui de CARRERE (2400 foyers) ou CARRIERE (2200 foyers), vient du surnom de l'homme qui habitait une maison située dans la rue principale ou la carrère (rue accessible aux chars)
    Nom de famille très présent dans le Nord et la Normandie.
    Patronyme fréquent : 842ème au palmarès national avec plus de 1850 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 7014 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 285 naissances.
    Variantes : LARUE (1900 foyers), DELLARUE, LARUELLE, DELARUELLE...

  • DIEULAFAIT (Mes sosas 59, 118, etc... )
    Patronyme rare : 59910ème rang des noms les plus portés en France.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Calvados. Entre 1890 et 1990, il y a eu 159 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Calvados avec 22 naissances.
    Variantes : 

  • DURAND (Mes sosas 35, 70, etc... )
    Nom de baptême d'autrefois (en latin Durandus) signifiant obstiné, endurant.
    Patronyme extrêmement fréquent : 7ème au palmarès national avec plus de 26700 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Isère. Entre 1890 et 1990, il y a eu 99614 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Loire Atlantique avec 1339 naissances.
    Variantes : DURAT, DURANSEAU, DURANDEAU, DURANTOT...

  • FLEURIEL (Mes sosas 47, 94, etc... )
    Patronyme rare : 78124ème rang des noms les plus portés en France.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Orne. Entre 1890 et 1990, il y a eu 115 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été l'Orne avec 18 naissances.
    Variantes : FLEURY, FLEURIOT, FLEURIAL...

  • FOUQUER (Mes sosas 23, 46, etc... )
    Diminutif du prénom Foulques.
    Patronyme rare : 34649ème rang des noms les plus portés en France.

    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 286 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été l'Eure avec 27 naissances.
    Variantes : FOUQUET, FOULQUES, FOUCAUD

  • GUESNON (Mes sosas 31, 62, etc... )
    Ancien nom de baptême, dérivé de Guène. Issu de la racine germanique "wan", il signifiait "espérance, attente".
    Patronyme fréquent : 7393ème au palmarès national.

    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Calvados. Entre 1890 et 1990, il y a eu 1181 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Calvados avec 134 naissances.
    Variantes : 

  • HARDOUIN (Mes sosas 39, 78, etc... )
    Ancien nom de baptême qui est devenu héréditaire. Issu des racines germaniques "hard et win", il signifiait "dur, fort et ami".
    Patronyme fréquent : 1282ème au palmarès national avec plus de 900 foyers.

    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Maine et Loire. Entre 1890 et 1990, il y a eu 5001 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Maine et Loire avec 186 naissances.
    Variantes : 
    Célébrité : Jules HARDOUIN-MANSART (1646-1708) - architecte français dont l'œuvre marque l'apogée du style Louis XIV.

  • HUE (Mes sosas 27, 54, etc... )
    Nom de baptême d'origine germanique porté par 14 saints et formé autour de la racine germanique hûg qui veut dire intelligence.
    Patronyme fréquent : 636ème au palmarès national avec plus de 2200 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 8689 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 448 naissances.
    Variantes : HUET (6900 foyers), HUGO, HUGON (1600 foyers), HUGUET (3100 foyers), HUGUES...
    Célébrité : Robert HUE (1946- ) - Homme politique français, secrétaire général du Parti Communiste Français de 1994 à 2001.

  • LAIGNEL (Mes sosas 63, 126, etc... )
    Patronyme fréquent : 4510ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Nord. Entre 1890 et 1990, il y a eu 1809 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Nord avec 90 naissances.
    Variantes : 

  • LEGUEY (Mes sosas 51, 102, etc... )
    Patronyme rare : 136341ème rang des noms les plus portés en France.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Indre. Entre 1890 et 1990, il y a eu 54 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été l'Orne avec 4 naissances.
    Variantes : LEGUAY

  • LEMARCHAND (Mes sosas 49, 98, etc... )
    Ce nom désignait à l'origine un marchand, toujours ambulant.
    Patronyme fréquent : 559ème au palmarès national avec plus de 2500 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 9611 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 598 naissances.
    Variantes : 

  • LEROUX (Mes sosas 29, 58, etc... )
    Ce nom vient d'un lointain ancêtre aux cheveux roux.
    Patronyme extrêmement fréquent : 77ème au palmarès national avec plus de 10000 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 38068 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 1479 naissances.
    Variantes : LE ROUX (5000 foyers), ROUX (19200 foyers), ROUSSEAU (16400 foyers), ROUSSEL (12500 foyers), ROUXEL (2200 foyers)...
    Célébrités : Pierre LEROUX (1797-1871) - Ouvrier puis journaliste, député socialiste.
                     Gaston LEROUX (1868-1927) - Journaliste et écrivain.

  • LEROY (Mes sosas 17, 34, etc... )
    Ce nom n'a aucun rapport avec la monarchie, aucun ancêtre portant ce nom n'a jamais été roi ! C'est plutôt le surnom d'un lointain ancêtre sacré "roi" d'un jeu d'adresse comme le tir à l'arc ou l'arbalète, ou roi d'un pèlerinage en arrivant le premier au terme du voyage. Peut aussi être le surnom ironique donné à un homme prétentieux. Devenu nom de famille dans le Nord et le Nord-ouest de la France.
    Patronyme extrêmement fréquent : 14ème au palmarès national avec plus de 20000 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Nord. Entre 1890 et 1990, il y a eu 79204 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Nord avec 3142 naissances.
    Variantes : LE ROY, LEROI, DU ROY, LERAY, LEREY

  • LEVAVASSEUR (Mes sosas 55, 110, etc... )
    Ce nom désignait à l'origine un vassal ou un arrière-vassal.
    Devenu nom de famille dans le Nord-ouest de la France.
    Patronyme fréquent : 2466ème au palmarès national avec plus de 800 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Manche. Entre 1890 et 1990, il y a eu 3001 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Manche avec 278 naissances.
    Variantes : VASSEUR
    (6500 foyers), LEVASSOR, VASSEROT...

  • MAILLET (Mes sosas 5, 10, 20, etc... et 19, 38, etc... )
    Ce nom a plusieurs origines possibles : Les anciens noms communs français mail (marteau) ou mailleor (ouvrier qui travaille avec un marteau) peuvent avoir été à l'origine de surnoms de soldats, de forgerons, d'ouvriers tonneliers... L'ancien français maille ou meaille (petite monnaie de cuivre de peu de valeur) pourrait être à l'origine de surnoms ironiques pour des personnes de petite taille ou de condition modeste. Les anciens noms français maille (boucle de fil ou de métal), maillol (maillot d'enfant) ou maillole (sac pour enfermer un faucon destiné à la chasse) peuvent avoir été à l'origine de surnoms d'artisans, de fabricants de cottes de maille, de marchands de linge de corps ou de fauconniers.
    Patronyme très fréquent : 315ème au palmarès national avec plus de 3900 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Maine et Loire. Entre 1890 et 1990, il y a eu 14722 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Maine et Loire avec 350 naissances.
    Variantes : MAIL, MAILLARD (6800 foyers), MAILLEY, MAILLOT (2300 foyers), MAILLOL...
    Célébrité : Antonine MAILLET (1929- ) - romancière canadienne d'expression française, auteur de "Pélagie-la-Charrette", prix Goncourt 1979.

  • MALLET (Mes sosas 37, 74, etc... )
    Forme de Malo, nom de baptême breton adapté de Maclou. Autres origines possibles: surnom d'un homme méchant, surnom d'un brancardier (de l'ancien français malet qui signifie brancard) ou surnom d'un pêcheur ou d'un marchand de poissons (le malet est un petit poisson de mer).
    Patronyme très fréquent : 164ème au palmarès national avec plus de 5900 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Seine Maritime. Entre 1890 et 1990, il y a eu 22426 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 455 naissances.
    Variantes : MALET
    Célébrités : Françoise MALLET-JORIS (1930- ) - Romancière française, membre de l'académie Goncourt depuis 1970.
                     Robert MALLET-STEVENS (1886-1945) - Architecte et décorateur français, aujourd’hui considéré comme une figure emblématique de l’Art déco.

  • MARC, MARQUE (Mes sosas 1, 2, 4, etc... puis 32, 64, etc... )
    Ce nom de baptême popularisé par le culte de St Marc l'Evangéliste (du latin Marcus, dieu de la guerre) est à l'origine de ce nom de famille. Peut aussi être le surnom donné à un enfant né avec une marque sur le corps.
    Patronyme très fréquent : 449ème au palmarès national avec plus de 2900 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était e Finistère. Entre 1890 et 1990, il y a eu 11175 naissances pour le patronyme MARC en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Finistère avec 353 naissances.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était les Hautes Pyrénées. Entre 1890 et 1990, il y a eu 3264 naissances pour le patronyme MARQUE en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été les Pyrénées Atlantiques avec 74 naissances.
    Variantes : MARCUS, MARQUES, MARQUET (3100 foyers), MARCOZ, MARCQ... en France et MARK, MARX, MARCOS, MARCO, MARCONI, MARKOS, MARKOVITCH, MARKOSSIAN, MARKOGLU... en Europe.
    Célébrités : Saint MARC - Un des quatre évangélistes. Evangile rédigé en grec vers l'an 70.
                     Frantz MARC (1880-1916) - Peintre allemand qui a fondé une grande partie de son œuvre sur la représentation d'animaux.

  • MOISY (Mes sosas 7, 14, 28, etc... )
    Patronyme fréquent : 4764ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Sarthe. Entre 1890 et 1990, il y a eu 1725 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Sarthe avec 84 naissances.
    Variantes : 

  • MOULIN (Mes sosas 53, 106, etc... )
    Surnom porté par le meunier ou de celui qui habitait près d'un moulin.
    Patronyme extrêmement fréquent : 110ème au palmarès national avec plus de 8000 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Ardèche. Entre 1890 et 1990, il y a eu 29627 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Loire avec 856 naissances.
    Variantes : MEUNIER, MUNIER, LEMEUNIER, LEMONIER, MULLER, MOLINAR, MOULINEAU...
    Célébrité : Jean MOULIN (1899-1943) - Patriote français, premier président du Conseil national de la Résistance.

  • QUESTEL (Mes sosas 21, 42, etc... )
    Patronyme fréquent : 9970ème au palmarès national.
    A la fin du XIX° siècle, les départements les plus représentés étaient l'Outremer. Entre 1890 et 1990, il y a eu 913 naissances à ce patronyme en France, le département de métropole le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 37 naissances.
    Variantes : 

  • SAINT JEAN (Mes sosas 57, 114, etc... )
    Patronyme rare : 148922ème rang des noms les plus portés en France.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était la Nièvre. Entre 1890 et 1990, il y a eu 48 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été le Val d'Oise avec 4 naissances.
    Variantes : DE SAINT JEAN

  • SURTOUQUE (Mes sosas 9, 18, 36, etc... )
    Ce nom vient certainement d'un individu habitant près de la Touques, fleuve du Calvados qui se jette dans la Manche entre Deauville et Trouville.
    Patronyme rare : 230205ème rang des noms les plus portés en France.

    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était le Calvados. Entre 1890 et 1990, il y a eu 24 naissances à ce patronyme en France, toutes dans le Calvados, ce département a enregistré 6 naissances entre 1966 et 1990.
    Variantes : SURTOUC, SURTOUQUES

  • VALLEE (Mes sosas 25, 50, etc... )
    Ce nom désignait l'habitant d'une vallée.
    Patronyme très fréquent : 225ème au palmarès national avec plus de 4700 foyers.
    A la fin du XIX° siècle, le département le plus représenté était l'Ille et Vilaine. Entre 1890 et 1990, il y a eu 18185 naissances à ce patronyme en France, le département le plus représenté entre 1966 et 1990 a été la Seine Maritime avec 484 naissances. 

    Variantes : VALLET, LAVALLEE, DELAVALLEE, DESVALLEES...